Vidéos

L'ONU en Afrique : règlement d'un conflit frontalier entre le Cameroun et le Nigéria

L'ONU en Afrique : règlement d'un conflit frontalier entre le Cameroun et le Nigéria

Les Nations unies jouent un rôle de premier plan dans le secteur de la consolidation de la paix dans le monde. Au cours des dernières années, le Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA, pour United Nations Office for West Africa) y a contribué de manière importante, tout particulièrement en réglant le dossier litigieux de la délimitation et de la démarcation de la frontière entre le Cameroun et le Nigéria, découlant d'un jugement de la Cour internationale de justice. Le processus pour y arriver fut un modèle grâce à la médiation, à la négociation et à l'appui technique de l'ONU. Le dossier des relations frontalières entre le Nigéria et le Cameroun a repris de son actualité récemment par suite des incursions et prises d'otages au Cameroun, à partir du Nigéria, par le groupe terroriste Boko Haram.
Le lieutenant-colonel Redburn a été un acteur majeur de ce succès et il témoigne ici de son travail. Sa présentation porte, dans un premier temps, sur l'UNOWA, puis dans un second temps sur la Commission mixte Cameroun/Nigéria : nature du conflit frontalier entre les deux pays, décision de la Cour internationale de justice de 2002, mandat de la Commision mixte, rôle du Canada et manière dont le processus de médiation a été mené à terme, leçons apprises.
Originaire de Québec, le lieutenant-colonel Redburn a servi 35 ans au sein de l'armée de terre canadienne avant de prendre sa retraite. Il a participé à quatre missions des Nations unies, incluant deux séjours en Bosnie, dont un à titre de commandant du contingent canadien en 1995 (UNPROFOR). En 1997-98, il a été conseiller militaire adjoint à la Mission des Nations unies en Bosnie (UNMIBH), où il a assuré la liaison quotidienne entre la mission de l'ONU et celle de l'OTAN (SFOR). Ses séjours à l'étranger incluent l'Allemagne (1975-78 et 1988-91) au sein de la structure militaire de l'OTAN, l'École supérieure de guerre en France (1986-88) ainsi qu'une assignation à Paris à titre d'attaché militaire auprès de l'ambassade du Canada en France (1998-2001). Sa dernière mission opérationnelle l'a conduit en Afrique (Sénégal, Cameroun, Nigéria, Tchad, Guinée-Conakry), où il a occupé pendant 13 mois le poste de conseiller militaire du Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA).
Le lieutenant-colonel Redburn possède un brevet d'études supérieures de l'École militaire de France ainsi qu'un baccalauréat ès sciences du Collège militaire royal de Saint-Jean/Université de Sherbrooke. Il a été fait chevalier de l'ordre national du Mérite (France) et a obtenu le Prix du chef de la fonction publique (Canada).

Organisateur : ACNU
Caméra et montage : Raymonde Bergeron

Conférencier

Daniel Redburn, 2014-09-10

Cinéramas contenant ce vidéo

ACNU - Montréal.