Vidéos

Quatre Wampum Kaion'i

Quatre Wampum Kaion'i

Rencontre avec les artistes autochtones Normand Guilbeault et Yves Sioui Durand dans le cadre du projet Pardon et réconciliation.

Cette vidéo propose un extrait du début de Quatre Wampum Kaion’i Chant de condoléances pour les souffrances des Premiers Peuples en guise d’introduction à la rencontre qui a suivi ce spectacle.

Elle présente ensuite l’intégralité des échanges entre le public et les artistes Normand Guilbeault, directeur musical, voix et contrebasse du groupe Kawandak, et Yves Sioui Durand, le narrateur et auteur des textes, récipiendaire du prix du gouverneur général pour les arts du spectacle 2017 et fondateur de la compagnie de théâtre Ondinnok. Louise Lachapelle, professeure et chercheure-créateure au Collège de Maisonneuve et membre du collectif Mamu mini-tutamutau, participe également à cette rencontre.

Les interventions des artistes en réponse aux questions du public témoignent de certaines réalités autochtones méconnues et de la nécessité de s’engager dans un dialogue interculturel mutuellement exigeant. Inscrit dans une perspective de décolonisation des relations interculturelles entre autochtones et allochtones, ce dialogue suscite également des questionnements sur les processus pouvant mener vers des formes de réconciliation et sur ceux qui sont susceptibles d’entraver celle-ci. Il met ainsi en évidence certains des défis et des enjeux propres à une approche critique du vivre-ensemble.

Deux extraits musicaux du spectacle accompagnent les génériques dont une interprétation de Aanii Kouounii par Kawandak.

« Nous vous convions à l’écoute de ces rivières de paroles et de musiques qui sont autant de wampum, de Kaion’i modernes pour la condoléance et la réparation en écho des révélations de la commission Vérité et Réconciliation qui ont dénoncé l’entreprise de génocide culturel dont nous avons été victimes, nous les Premiers Peuples du Canada. Ce soir, nous vous ferons voyager entre les temps anciens et le présent de nos peuples. Ce sont des paroles qui évoquent et invoquent notre filiation directe avec nos ancêtres, des paroles qui échappent au temps puisqu’elles réaffirment ce que nous sommes malgré toutes les blessures et les injustices dans la volonté de la Paix. »
Yves Sioui Durand et Kawandak

Coresponsables du projet
Gwenaëlle Savary Chargée de projets, Vivre-ensemble, Collège de Maisonneuve
Louise Lachapelle, Professeure et chercheure-créateure, département de lettres, Collège de Maisonneuve

Télécharger la trousse pédagogique.


Conférencier

Normand Guilbeault, 2017-03-30

Cinéramas contenant ce vidéo

Collège de Maisonneuve.